Espace de travail propre
bureau-anle_dominique-mentha.jpg

Dominique Mentha

Présidente

« Créer une entreprise est un acte excessivement exaltant ! Créer une entreprise, c’est devenir acteur de son futur. Pour cela, il faut aimer son projet et ne pas se sentir contraint. Pour connaître la réussite, le porteur de projet doit travailler au développement de son entreprise avec plaisir. »

Email:

Le mot de la Présidente

Qu’il s’agisse d'articles et témoignages ou d’exemples mis en valeur ici ou là, les entrepreneurs sont en général jeunes, voire sortant de leurs études, porteurs de projets ambitieux…

Si ces modèles existent et entreprennent avec succès il y a des créatrices et créateurs, moins mis en avant, dont le parcours et le projet sont souvent exemplaires. Pour autant ils sont moins visibles et fréquentent peu l’écosystème d’accompagnement. Ce sont les 50 ans et plus qui créent, reprennent et développent une activité.

 

L’origine de leur projet est souvent liée à leur expérience, pas toujours à leur profession. Leur désir d’entreprendre est souvent ancien, mais les circonstances de la vie, les charges familiales, le confort de leur situation ne les avaient pas engagés à le faire avant.

 

C’est en pensant à ceux-là, au plus de 21%[1] d’entreprises créées par les « seniors » et aux près de 1,8 millions[2] d’emplois créés grâce à elles que nous avons bâti l’incubateur What’s up Camille ?

 

Tout est fait pour que chaque promotion soit lieu de progression dans le projet, de confrontation au regard et à l’expérience du groupe, de bienveillance et de construction d’une activité viable.

Nos « incubés » sont accompagnés par des mentors et des formateurs et une communauté dévouée.

 

What’s up Camille ?, ce sont aussi des valeurs partagées qui combinent attention particulière aux personnes isolées professionnellement et au public en difficulté. Nous sommes également très impliqués dans les projets portés par des femmes, les projets à impact (social, écologique, territorial), et à certains secteurs comme l’artisanat ou le commerce local.

Pas question bien sûr de rester entre soi. Nos partenariats permettent les échanges intergénérationnels pour ceux qui le souhaitent.

 

C’est sur ces crédos que nous avons créé What’s up Camille 

 

What’s up Camille ?  demain…

Aujourd’hui implanté en Île de France, ouvert aux entrepreneurs de 50 et plus des autres régions par le distanciel, notre incubateur a vocation à se développer dans deux directions : 

  • des centres régionaux utilisant notre pédagogie implantée dans le cadre de partenariats,

  • des sessions en direction de certains publics ou certaines activités répondant à des besoins repérés par notre équipe auprès de nos réseaux ou via des partenariats ou encore par les réseaux sociaux.

  • la création d’un club des entrepreneurs, lieu de rencontres et d’échanges entre anciens et nouveaux incubés entre eux et avec des entrepreneurs et experts, dans un esprit d’entr’aide et de constitution d’un réseau facilitant le démarrage et la croissance des activités des incubés et des autres membres.

 

[1] Source INSEE 2021

[2] Source AFE – BPI France 2019

Rôle et implication

Après 40 années dans l’entrepreneuriat (ANCE/APCE depuis la mission de configuration en 1978, investissement dans diverses associations et réseaux, administratrice de l’Académie de l’Entrepreneuriat et de l’Innovation), je suis convaincue que les porteurs de projet de plus de 50 ans sont un moteur formidable de la création d’activités solides et pérennes.

Ma vision de mon rôle de présidente, au-delà des aspects légaux, est tout entier centré sur le côté opérationnel : Recherche de partenariats pertinents, promotion de l’incubateur auprès de l’ensemble des organismes en contact avec les porteurs de projet, recherche de nouvelles compétences pour élargir le nombre des bénévoles qui accompagnent les incubés et bien sûr mise en œuvre des projets de développement de l’incubateur.

Réseaux sociaux

  • LinkedIn
Au travail