top of page
Rechercher

A vos marques, prêts, pitchez !

Comment écrire votre pitch ?

Lors de votre parcours entrepreneurial, vous allez être amené.e à rencontrer des investisseurs, des partenaires potentiels et, bien sûr, des clients.


Il est donc important que vous maitrisiez votre pitch ou, en français, la présentation de votre projet sous la forme d’un argumentaire éclair.


L’objectif du pitch ?

Il s’agit, en quelques minutes, de convaincre vos interlocuteurs que votre projet d’entreprise est valable, viable et intéressant, de les convaincre de votre motivation, et de leur donner une irrépressible envie de vous rejoindre dans l’aventure.


Qu’est-ce qu’un pitch ?

Un pitch, c’est un exercice de communication.


Dans tout exercice de communication, il y a un ingrédient crucial, souvent oublié : vos interlocuteurs, votre audience. Il faut que votre pitch leur parle, à eux.


Dans votre audience, vous retrouverez sûrement ces personnalités : le visionnaire, l’émotionnel, le directif, le rationnel.


Votre pitch doit donc comporter des éléments pour chacune de ces personnes si vous voulez les mettre dans votre poche.


Le visionnaire veut être embarqué dans une vision : il veut un cap. Vous devez partager votre vision avec lui.


L’émotionnel, quant à lui veut être impliqué avec vous, il veut ressentir des émotions, il faut lui raconter une histoire ! Découvrez les bases du storytelling avec cette vidéo :


Le directif, lui, veut des objectifs. Pour lui, il faudra fournir des chiffres, des données tangibles, des objectifs clairs. Et user de phrases courtes, directes.


Enfin, le rationnel sera rassuré par des preuves : il faudra lui montrer des preuves, des sources, lui prouver que vous n’avancez rien par hasard.


La structure d’un pitch


Ensuite, il y a le contenu de votre pitch : il faut le structurer pour ne pas perdre votre audience.


En quelques minutes, il s’agit de fournir un bon niveau d’information à vos interlocuteurs pour éveiller leur curiosité et leur donner envie d’en savoir plus.


Ça passe par :


Attirer l’attention

Vous devez commencer par attirer leur attention, par un chiffre choc, une citation, un constat que vous avez fait (le tout en lien avec votre offre, bien sûr !)


Exemple : saviez-vous qu’en France xx% des cadres souffrent de … ?


Présenter rapidement

Maintenant que vous avez leur attention, présentez vous rapidement : votre nom, votre projet en quelques mots. C’est votre promesse : mettez en avant la problématique à laquelle vous répondez et les bénéfices apportés par votre offre.


Décrire la solution

Puis posez le cadre : décrivez votre solution, parlez de votre légitimité, vos clients (ou votre cible), votre zone d'activité …


Engager l’audience

A ce moment, il est recommandé de faire rêver votre audience, qu’elle se projette avec votre solution. Avec des phrases qui commencent par des verbes qui aident à visualiser, ressentir l’effet de votre solution, tels que : imaginer (imaginez comme vous pourriez facilement …), ressentir (ressentez le soulagement que vous connaitrez lorsque …),


A ce moment, soulignez l’impact que vous voulez avoir avec votre projet, les résultats que vous désirez obtenir.


Appeler à l’action

C’est le moment de dire ce que vous attendez de votre audience, ce qui vous manque pour accomplir votre vision, et en quoi votre audience peut vous aider à y parvenir.


Et finissez par une punchline mémorable, le slogan de votre solution.


Voilà pour la théorie. Maintenant, passons à la pratique.


Ecrivez votre pitch

Pour la pratique, je vous partage ici quelques exemples pour vous montrer ce que ça donne :

https://monpremierbusiness.fr/exemple-pitch-percutant/ Les pitches commencent à partir de 4’50.

Regardez, analysez ces exemples et écrivez maintenant votre pitch.


Testez votre pitch

Maintenant que votre pitch est prêt, testez-le !


Présentez-le devant quelqu’un de votre entourage et demandez-lui feedback sincère :


- A-t-il / elle compris le projet et comment il / elle pouvait vous aider ?

- Aviez-vous l’air motivé ?

- Est-ce que le pitch lui a donné envie de vous aider ?

- Quels ont été les moments les plus impactants ? Et ceux plus confus ?


Améliorez votre pitch en partant de ces remarques.


L’exercice du pitch n’est pas facile – car il mêle plusieurs compétences telles que : la prise de parole en public, l’écriture ou la gestion du stress.


Aussi, je vous partage ici quelques ressources supplémentaires pour vous aider :

Sur la prise de parole en public :



Pour être convaincant, il vous faudra vous-même être convaincu et combattre votre éventuel syndrome de l’imposteur. Courrez donc écouter cet épisode du podcast Change Ma Vie pour vous en débarrasser : https://changemavie.com/episodes/imposteur


Envie de maîtrise l’art du storytelling ? Ecoutez les conseils de ce spécialiste (vous pouvez activer les sous-titres en français) : https://youtu.be/iy7ljV8gBkI?feature=shared


Et pour finir, voici un exercice puissant, qui fera de vous un pitcheur du niveau de Steve Jobs : l’exercice du Why de Simon Sinek (pensez à activer les sous-titres en français si besoin) :



31 vues0 commentaire
bottom of page