• christineisabelles

Les seniors face à l’entrepreneuriat


Nombre de séniors ont encore envie d’entreprendre. Mais, ils perçoivent leur âge comme un handicap, même s’ils jugent qu’ils disposent du sérieux et des compétences nécessaires. Explications...


Plus de 1 000 français âgés de 45 à 69 ans, issus de tous les horizons, ont répondus à un questionnaire en ligne autour du sujet « Peut-on encore entreprendre après 45 ans ? ». Cette étude sur les séniors et l’entrepreneuriat a été réalisée fin 2019, avec le soutien de la Fondation Entrepreneurs de MMA.


Résultats : l’âge légal de départ à la retraite ne semble pas être une barrière dans l’esprit des séniors. Plus de 70% des 45-54 ans ne se sentent pas trop vieux, et environ 50% des « 60 ans et plus » pensent pouvoir encore se lancer dans l’aventure entrepreneuriale.

Mais, la moitié des répondants jugent qu’il est plus difficile pour un sénior de devenir un entrepreneur. Ils considèrent que pour entreprendre, il faut avoir à la fois : les moyens financiers et le gout du risque. Les freins sont parfois le manque d’énergie, le manque d’ambition, ou même la crainte de ne pas être pris au sérieux !


A contrario, 84% des répondants se sentent matures, pleins de compétences et d’expériences et pensent que la situation actuelle concourt à développer l’entrepreneuriat, notamment grâce à internet et les nouvelles technologies. Plus encore, ils disposent du temps nécessaire et de la confiance en soi pour un projet d’entreprise. Ainsi, 45% se sentent capable de créer une entreprise (contre 37% des 45-49 ans).

Alors, pourquoi si peu de séniors se lancent-ils dans l’entrepreneuriat ? Peut-être par manque de programmes d’accompagnement, trop souvent destinés aux jeunes entrepreneurs, ou par manque d’encouragement du gouvernement à promouvoir l’entrepreneuriat comme choix de carrière.


Pour en savoir plus : La note d’analyse de André Letowski https://letowski.fr/les-seniors-face-a-lentrepreneuriat/


59 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout